samedi 11 février 2012

Il ne s'appelait pas Stewball...

... mais c'était un cheval blanc. Son nom était Radja, sympathique petit cheval de caractère (surtout quand il avait quelqu'un sur son dos... hum...).

Ce sujet a été commencé à la maison (pour le dessin) et terminé en sujet libre lors du dernier cours. J'ai quelque peu eu l'impression de choquer lors de l'inondation que j'ai provoquée pour la réalisation du fond. Mais qu'est ce que c'est amusant de jouer avec l'eau et la diffusion des pigments (en espérant ne pas en avoir fait profité le tapis de Anne).

C'était une première sur du papier Fabriano Artistico (grain fin). Et oui, je suis en pleine phase test de papiers, ça coûte cher cette affaire là. Et surtout il faudrait que j'utilise plus d'une feuille des blocs que j'achète.
Pour le Fabriano, c'est pas mal. Je trouve le papier très rugueux (par rapport au Moulin du Coq, essentiellement). Et pour l'ouverture des blancs... c'est moyen. Mais un peu mieux que l'Arches à priori. Encore une fois, je n'ai pas assez de recul sur tous ces papiers.

Le principal étant de s'amuser... mission accomplie pour cette aquarelle.


Pour ceux qui l'aurait vu... oui, il y a un léger problème dans le dessin. Radja n'avait pas de problème de hanche dans la vraie vie.

2 commentaires:

Anne Le Maître a dit…

Mon tapis va bien, merci, et je suis bien contente de cette démonstration in situ de la vertu de l'injonction "osez vous lâcher un peu" ! Décidément bien sympathique, ce Crin-Blanc (Ah, non ! C'est pas Crin-Blanc non plus...)

Christine FROIDUROT a dit…

En tout cas, il a fière allure ce "Petit Cheval Blanc". N'étant pas spécialiste de l'anatomie équine, son problème de hanche ne m'a pas choqué; En revanche le rendu du pelage, le fond, moi je dis Bravo. Comme toujours, c'est fluide, transparent, en un mot... la Christelle touch...
Si je puis me permettre, pas très prudent, l'inondation du tapis par ces froids polaires...