mardi 7 mai 2013

Le vieil homme et la mer

Il y a quelque temps, j'ai participé au Prix graphique Charles Perrault, édition 2013. Il s'agissait d'illustrer un passage du Vieil homme et la mer d'Ernest Hemingway, plus précisément ce passage :


“Je tiendrai pas longtemps à ce train-là. Mais si, tu tiendras, se dit-il à lui-même. Tu tiendras jusqu’au bout. Au cercle suivant, il s’en fallut de peu qu’il ne l’attrapât. Mais le poisson se redressa encore et s’éloigna lentement.
Tu veux ma mort, poisson, pensa le vieux. C’est ton droit. Camarade, j’ai jamais rien vu de plus grand, ni de plus noble, ni de plus calme, ni de plus beau que toi. Allez, vas-y, tue-moi. Ça m’est égal lequel de nous deux qui tue l’autre.
Qu’est-ce que je raconte ? pensa-t-il. Voilà que je déraille. Faut garder la tête froide. Garde la tête froide et endure ton mal comme un homme. Ou comme un poisson."

Je ne dirai pas que j'ai été très emballée par l'expérience... pas d'accusé réception des oeuvres, pas de publications des résultats à ce jour alors que le règlement précise le 29 mars... Bon, ils ont quand-même fini par me retourner ma réalisation, c'est un minimum.


2 commentaires:

Tricot Rayé a dit…

J'aime bien ton interprétation, on comprend de suite ce que tu as voulu nous dire, et elle accompagne très bien le texte. J'aime beaucoup les reflets de l'eau!

Christelle Lecuret a dit…

Merci beaucoup. Je ne suis pas si contente de moi...