samedi 10 décembre 2011

Le phare des Poulains

Encore un souvenir de notre escapade à Belle-Ile-en-mer. Nous étions sur place et nous avons marché jusqu'à cette maison-phare. Je me souviens que nous avons beaucoup beaucoup marché... le plan initial était de louer des vélos, mais pas moyen, je ne me souviens plus pourquoi.

Je suis donc partie d'une photo de ce phare pour cette aquarelle. J'étais persuadée aller droit dans le mur. Pourquoi ? Je ne sais pas, les teintes, la composition... Pourtant le sujet m'inspirait, puisque je me suis lancée. Alors, pour contre-balancer cette impression d'échec inéluctable, j'ai réfléchi. Avant de prendre les pinceaux, j'ai vraiment pensé à comment procéder pour cette aquarelle. Cela peut avoir l'air trivial, mais je me rend compte que ce n'est pas toujours le cas. Je fonce tête baissée et je me plante...

J'ai donc évité cela cette fois. Je suis assez contente d'avoir réussi à rendre les grandes étendues d'herbe-sable-rochers, qui m'effrayaient de prime abord. J'aime aussi l'herbe au tout premier plan. Je suis plus réservée sur le phare en lui-même, que je ne trouve pas assez intégré à l'ensemble. Peut-être est-il trop précis et que j'aurais plus dû le suggérer ? Autre bémol sur le choix des couleurs... Je trouve que le ciel se détache trop de l'ensemble. J'aimerais arriver à avoir plus d'unité générale, quitte à choisir délibérément de m'éloigner des couleurs que j'ai sous les yeux. J'y arriverai un jour, j'y arriverai...


Suite au commentaire de Anne, j'ai décidé de retravailler le ciel et la maison. J'ai essentiellement lavé cette zone pour quelle soit moins présente et grisé le ciel pour que le bleu soit moins vif.


Qu'en dites vous ?

2 commentaires:

Anne Le Maître a dit…

Coucou, Christelle.
Chic, une nouvelle aquarelle à se mettre sous la dent !
J'aime beaucoup ton premier plan et ta composition. Je trouve en fait que tu mets le doigt sur les choses plus contestables : le phare est loin, il devrait peut-être se fondre davantage dans le paysage, voire dans le ciel : il manque un peu de lumière atmosphérique à l'ensemble. Et bon... j'ai toujours des réserves sur le choix d'un bleu de Cyan pour le ciel. Je trouve que cette teinte manque de nuances et je l'utilise avec beaucoup de parcimonie.

Il n'a pas l'air trop sottement critique et professoral, ce message ?...
;-)
Quant à réfléchir avant d'attaquer, tu as raison : c'est trivial mais ça change tout, on ne le dira jamais assez. C'est même ce qui manque en cours, on est pressé par l'exigence de résultats et on ne prend pas assez le temps de réfléchir.

Christelle LECURET a dit…

Bonjour Anne,
Bon, j'ai suivi tes conseils pour le ciel et la maison, donc j'ai retravaillé et modifié le message d'origine avec la nouvelle version de l'aquarelle.
Le ciel se fond mieux et la maison aussi, c'est indéniable. Mais maintenant je trouve que l'ensemble a perdu un peu de "peps". C'est peut-être aussi dû à la photo, je n'ai pas les mêmes conditions d'éclairage et cela a impact sur le rendu photo (par exemple, je n'ai pas du tout touché au premier plan et il semble légèrement différent).