samedi 23 février 2013

Louis

J'ai flashé sur une photo de Louis Bertignac en surfant sur internet. Et comme je venais de suivre une vidéo excellente sur l'encrage (ici) et que je me suis achetée le pocket brush recommandé par Pitt...

Bref, c'était l'occasion idéale de l'essayer. Et bien, je ne regrette pas du tout mon achat. C'est très agréable de travailler avec, sur papier bristol bien-sûr.


J'espère que la ressemblance y est. En tout cas, mon mari l'a reconnu tout de suite.

5 commentaires:

Anne Le Maître a dit…

Carrément réussi et éminemment reconnaissable ! C'est quoi, un pocket brush ?...

Anne Le Maître a dit…

Bon, je suis un peu lente, ce matin : le pocket brush de chez Pentel, que je connais mais pas sous ce nom là, se trouve depuis quelques années dans ma trousse sous l'appellation "ce génial pinceau à encre de Chine dont je ne peux pas me passer" ! Un vrai plaisir d'utilisation, je confirme...

Christelle LECURET a dit…

"ce génial pinceau à encre de Chine dont je ne peux pas me passer"... c'est aussi pas mal comme nom. Un peu long, peut-être...

Christine a dit…

ça y est, je suis allée acheter "ce génial pinceau à encre de chine dont je ne pourrai plus me passer".....

Christelle LECURET a dit…

Cool ! J'ai hâte de voir tes oeuvres avec.